top of page
  • Photo du rédacteurAudrey

Indian diaries

Je partage avec vous mes carnets d'inspirations et de photos écrits lors de mon voyage en Inde de février à mars février 2023.

Cliquer sur les photos pour mieux les visionner.

J'espère que ces récits vous inspireront.

Bonne lecture!


Indian diaries #1

1 ère partie de mon voyage Kochi, les backwaters.

Visite des lieux où j'amènerais sûrement quelques élèves à l'automne prochain dans le cadre d'un voyage au cœur du Yoga et de l'Ayurveda.. Je limite mon temps de connexions aux réseaux, je profite de tous les autres connexions qui me sont offertes ici. La nature omniprésente, les couleurs, la gentillesse des habitants. Kerala, god's own country.





Indian diaries #2


Kovallam, routine Yoga, océan, et soins ayurvédiques

La découverte fait partie du plaisir du voyage.

Ainsi me voilà partie à Kovallam, petite station balnéaire du sud de l'Inde.

Une personne dont j'ai oublié le nom m'a parlé de ce village de pêcheurs en bord de plage et de ce centre ayurvédique dont elle me recommande fortement l'approche de son dirigeant, Vinay maître guérisseur Kalarippayattu. Je suis attirée par cette approche, ayant déjà reçu un massage Marma Kalari qui m' a été très bénéfique. Les pratiquants de Kalarippayatt, cet art martial originaire du kerala est une des plus anciennes techniques martiales et mais aussi médicales connues.

Les maîtres de kalarippayatt sont guerriers et médecins, car ils sont censés connaître les techniques qui tuent mais aussi celles qui soignent. Ils utilisent pour cela les points marma, centre vitaux du corps.

Nous voilà donc partis pour Kovallam, sa plage, ses transats et ses cocotiers. Je n'aurais jamais pensé à l'Inde en tant que station balnéaire, et pourtant ! Passé le côté un peu dérangeant de cet aspect touristique, c'est un séjour très reposant qui nous est offert, en rentrant dans une douce routine.

Yoga le matin de bonne heure, avant la baignade et le petit déjeuner (juste des fruits, pas de gros repas avant les soins).

Massage et soin de 9h30 à 11h30.

Les nuits sont agréablement reposantes car cette partie du village est composée de ruelles sans véhicule motorisés. Il n'y a pas de temple non plus à proximité. Juste le chant des oiseaux.




Indian diaries #3


Shivaratri à Tiruvannamalai

Retour à la ville et à l'Inde telle qu'elle est la plupart du temps : poussière, bruits, odeurs...

Il faut un petit temps d'adaptation pour se remettre dans le bain...

Heureusement les nombreux ashram de la ville offrent un peu de quiétude.

La nuit de samedi à dimanche est celle de Shivaratri, la grande nuit de Shiva. Les fidèles veillent toute la nuit et font le tour de la montagne sacrée d'Arunachala, le Girivalam, qui fait 14km, en recevant les darshans des temples disposés tout au long de la route. La ferveur se ressent partout et au fil de la journée l'ambiance monte. La nuit est bercée par les chant du mantra de Shiva, et les Puja dans les temples et ashrams.

Je commence juste à me faire à l'ambiance de la ville, à goûter au calme des méditations au petit matin qu'il faut déjà repartir...

Arunachala

Om Namah Sivaya





Indian diaries #4

Depuis 3 semaines que je suis ici, je n'ai consommé que 3 bouteilles d'eau. En voyage comme chez moi je suis très sensible à mon impact et à la manière dont je consomme. Je suis heureuse de constater que de plus en plus d'endroits donnent accès à de l'eau filtrée pour remplir sa gourde. Les déchets plastiques sont un problème particulièrement visible en Inde, car il n'y a pas de traitement, ou très peu. On retrouve des sachets plastiques partout, sur le bord des chemins, dans la rue, sur la plage... Petit à petit les mentalités changent, on sent une prise de conscience. En photos différents systèmes d'eau filtrée, déchets sur la plage, dans la rue... Dans le train les vendeurs distribuent la nourriture dans des assiettes biodégradable, et au restaurant sur des feuilles de bananier !




Indian diaries #5

la poésie partout



Indian diaries #6

Jours d'ashram

Le temps se pose ici.

Dans ma famille de cœur qui accueille à bras ouverts. Je mesure ma chance d'avoir trouvé ce refuge où le temps se pose, s'étire et pourtant passe toujours trop vite. Je profite de mes jours pour me poser en silence de plus en plus longtemps, rentrer au cœur de la vie en moi pour ensuite mieux revenir dans la vie du monde.

Ici pas de dogmes, pas de croyances, des pratiques bien ancrées dans la tradition indienne qui n'est devenue hindoue et religieuse que bien plus tard. J'admire la volonté de ces moines qui malgré leur attachement à leur maître sont un jour partis sans rien d'autre que leur courage pour pouvoir vivre pleinement leur foi sans pression politique ou religieuse.

Om Guruh Brahma

Guruh Vishnu Guruh Devo Maheshvarah

Guruh Sakshat Parabrahma Tasmai Sri Gurave Namah

Salutations à tous les maîtres et à toutes les lignées qui ont transmis le savoir jusqu'à nous.

Je salue Guru, celui qui me porte vers cette lumière au plus profond de moi.



49 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page